© 2023 by Coach.Corp. Proudly created with Wix.com

Détecteurs autonomes avertisseurs de monoxyde de carbone (DAACO)

January 15, 2018

 

Un détecteur avertisseur autonome de monoxyde de carbone (DAACO) est un appareil destiné à avertir les occupants d’un logement de la présence en quantité dangereuse, de monoxyde de carbone (CO) dans l’air.

 

Le monoxyde de carbone (CO), gaz toxique, invisible, inodore et non irritant, est à l’origine de près de 4 000 intoxications par an.

Il provient essentiellement :

⇒ du mauvais fonctionnement des systèmes de chauffage (poêle, cheminée) ou de production d’eau chaude (chaudière, chauffe-eau) et des appareils de cuisson (cuisinière) ;

⇒ des barbecues, des véhicules motorisés et des groupes électrogènes.

 

Les signes d’une intoxication au CO sont peu spécifiques. Si on ne pense pas au CO, il est facile de passer à côté du diagnostic. Ce sont les circonstances d’apparition des symptômes qui doivent alerter l’entourage.

  • Un membre de famille présente un malaise dans une salle de bain équipée d’un chauffe-eau au gaz.

  • Plusieurs personnes se plaignent de maux de tête, vertiges et nausées à la maison, et ces symptômes se présentent toujours dans le même espace et disparaissent lorsqu’on quitte cet endroit.

 
Intoxication aiguë

En cas d’exposition à une concentration très importante de CO, il peut y avoir d’emblée un arrêt respiratoire. En cas d’exposition plus faible, la victime présente d’abord des signes de malaise avec nausées, vertiges et maux de tête. À ce stade, on peut confondre les symptômes avec une intoxication alimentaire ou un début de grippe. La personne présente ensuite une grande faiblesse, des difficultés à se déplacer, parfois un peu de confusion. Elle peut perdre connaissance et si les secours n’interviennent pas à temps, la victime va sombrer dans le coma.

 
Intoxication chronique

L’intoxication chronique est souvent difficile à diagnostiquer, surtout si elle est très prolongée.   

Elle se manifeste par des maux de tête, des vertiges, des nausées, des vomissements et une fatigue persistante. Au début de l’intoxication, il est relativement facile, en faisant le lien entre l’apparition des symptômes et un endroit donné, de poser le diagnostic. Après un certain temps, l’intrication des symptômes avec les répercussions psychiques d’un malaise chronique complique le diagnostic.

 

 
QUE FAIRE EN CAS D’ACCIDENT ?
  • Aérez les locaux.

  • Arrêtez les appareils pouvant être en cause.

  • Appelez les services de secours : SAMU (15) ou Sapeurs-Pompiers (18).(112).

  • Pour prévenir la récidive de l’accident, une enquête technique par les services d’hygiène compétents doit être réalisée au domicile de la victime pour identifier la cause de l’accident et prendre les mesures indispensables à une « mise en sécurité ».

     

     

     

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Le défibrillateur est il obligatoire ?

January 15, 2018

1/3
Please reload

Recent Posts
Please reload

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic